Bibliothèque

 

 



L'association s'efforce de divulguer la culture et les auteurs slovènes par le biais d'une bibliothèque disponible aux membres de l'association.
Les livres sont évidemment en langue française.
Si vous voulez un livre, envoyer un mail à jmlambrechts@sfr.fr, il vous sera remis à la réunion suivante
ou en direct selon possibilités

Liste des livres disponibles: 45 ouvrages
Les nouveautés 2016-2017  sont en couleur


BIBLIOGRAPHIE AUTEURS SLOVENES

maj 12/05/2017

48 livres

Type

Auteur

Prénom

Titre

référence

divers

BERNARD

Antonia

La Slovénie et l'Europe

0905-09

divers

BERNARD

Antonia

Petite histoire de la Slovénie

0905-07

nouvelles

BLATNIK

Andrej

La loi du désir

0905-01

art

D'Architecture

X

Slovénie, la jeune génération

1202-03

guide

DEU

Živa

Trésors des vieilles villes de Slovénie

1703-01

roman

HADERLAP

Maja

 L'ange de l'oubli

1509-01

roman

HOFMAN

Branko

La nuit jusqu'au matin

0905-03

fantastique

JANCAR

Drago

Katarina, le paon et le jésuite

1011-01

nouvelles

JANCAR

Drago

L'éleve de Joyce

0905-06

roman

JANCAR

Drago

Cette nuit, je l'ai vue

1402-06

roman

JANCAR

Drago

Des bruits dans la tête

1202-01

roman

JANCAR

Drago

L'aurore boréale

0905-04

roman

JANCAR

Drago

Six mois dans la vie de Ciril

1606-02

roman

KOSMAC

Ciril

La balade de la trompette et du nuage

0905-08

roman

KOVAC

Edvard

Plus haut et plus intime

0905-02

roman

KOVAČIČ

Lojze

Les immigrés, L'âge des choix

1202-02

roman

KOVAČIČ

Lojze

Les immigrés, L'enfant de la guerre

1402-04

roman

KOVAČIČ

Lojze

Les immigrés, L'enfant de l'exil

0905-18

poèmes

KUNTNER

Tone

Jablana - Le pommier

1402-03

roman

LAINŠČEK

Feri

Halgato

1705-01

 

conte

LEVSTIK

Fran

Martin Koeurpane du Haut

1402-10

pamphlet

MAKAROVIČ     

Svetlana    

Putain de fumeurs !

1705-03

divers

MASSALOVITCH

Sophie

Slovénie, l'Europe en miniature

0905-10

poèmes

MATEJCIC

Milan

Bonheur et malheur

1402-01

poèmes

MATEJCIC

Milan

La longévité réussie

1402-02

nouvelles

PAHOR

Boris

Arrêt sur Ponte Vecchio

0905-12

roman

PAHOR

Boris

Jours obscurs

0905-19

roman

PAHOR

Boris

La porte dorée

0905-11

roman

PAHOR

Boris

L'Appel du navire

1011-02

roman

PAHOR

Boris

Pèlerin parmi les ombres

0905-17

roman

PAHOR

Boris

Quand Ulysse revient à Trieste

1402-05

divers

PAJK

Andrej

Le vieux slovene se souvient, avec la Grande Armée

0905-05

poèmes

PREŠEREN

France

Poèmes

1011-07

poésie

ŠALAMUN

Tomaž

Ambre

1402-08

poésie

ŠALAMUN

Tomaž

L'arbre de vie

1402-09

roman

SOCIČ

Marko

Balerina, Balerina

1402-07

roman

SOCIČ

Marko

Tito, amor mijo

1606-01

roman

SOCIČ

Marko

De terre et de rêve

1711.01

essai

SVIT

Brina

Petit éloge de la rupture

1011-03

roman

SVIT

Brina

Con brio

0905-13

roman

SVIT

Brina

Moreno

0905-16

roman

SVIT

Brina

Mort d'une prima dona slovéne

0905-14

roman

SVIT

Brina

Un coeœur de trop

0905-15

nouvelles

SVIT

Brina

Nouvelles définitions de l'amour

1705-02

divers

X

X

Cudovita si, Slovenija

1606-03

guide

X

X

Ljubljana et la Slovénie

1011-04

guide

X

X

Petit guide de Ptuj

1011-06

guide

X

X

Slovenia in the EU 2009

1011-05

 

 

 Et quelques biographies de ces auteurs.

 

https://encrypted-tbn3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS3bG1ay8TvsaqCTfgUqYoqM6KqE-KBepmAUiebz8WSh9uHscocAndrej Blatnik  (1963, )

 

né le 22 mai 1963 à Ljubljana, a étudié la littérature comparée et la sociologie de la culture à l'Université de Ljubljana avant de se consacrer à des travaux de recherche sur la littérature américaine. Il a récemment soutenu sa thèse de doctorat à Ljubljana. Il est actuellement rédacteur dans une maison d'édition slovène. Depuis 1984, il est membre du comité de rédaction du périodique littéraire Literatura. Il fait aussi partie du jury pour le Prix central-européen de Vilenica.  Il a publié deux romans 'Les flambeaux et les larmes', 1987 et 'Le Tao de l'amour', 1996, et quatre recueils de nouvelles : 'Les bouquets pour Adam sont en train de faner', 1983), 'Les biographies des sans nom', 1989, 'Changements des peaux', 1990 et 'La loi du désir', 2000). Il a aussi publié deux livres d'essais 'Labyrinthes de papier', 1994), et 'Looking over the Shoulder', 1996). Andrej Blatnik a reçu quelques prix littéraires slovènes d'importance majeure, entre autres le Prix de la ville de Ljubljana Zlata ptica et le Prix Preseren. Ses nouvelles ont été publiées dans des revues en  plusieurs langues.
 Il a reçu de nombreuses bourses, entre autres la bourse Fulbright, la bourse autrichienne KulturKontakt et une bourse du gouvernement japonais. Il adore voyager et semble être perpétuellement à court d'argent.

https://encrypted-tbn3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT9alwIb9MVYLZSP_gB72sLL5hZ171gCm1MA4aXJX4Omn_rWoK2RgDrago Jancar  (1948, )

 

né en 1948 à Maribor, est l'écrivain slovène contemporain le plus connu dans son pays comme à l'étranger. Après des études de droit à Maribor, il exerce dans cette ville le métier du journaliste free-lance jusqu'en 1978 et de scénariste pour le cinéma deux ans. Sous le régime communiste, il est emprisonné pour "propagande hostile". En 1985, il séjourne aux Etats-Unis à la faveur d'une bourse Fulbright, avant d'effectuer d'autres séjours en Allemagne, en Autriche et en Grande Bretagne. Président du PEN club slovène de 1987 à 1991, il s'est résolument engagé dans la lutte pour le réveil démocratique en Slovénie et en Yougoslavie. Ses romans et ses nouvelles ont été traduits et publiés dans de nombreuses langues européennes et aux Etats-Unis, et ses oeuvres théâtrales ont fréquemment été mises en scène à l'étranger tandis que sa renommée ne cessait de croître dans son propre pays. Il reçoit en 1993 le prix Preseren, le plus prestigieux des prix littéraires slovènes, pour l'ensemble de son oeuvre, puis en 1994 le Prix européen de la nouvelle en Allemagne, ainsi qu'en 2003 le Prix Herder pour la littérature. Il est aussi membre de l'Académie des sciences et des arts slovène

 Il a écrit 'L'élève de Joyce', 'La grande valse brillante', Il vit actuellement à Ljubljana.

https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTwaSFpsmPwkOlsK35bHu-slh6tDxxi5DZQV5gfetZcovF-4_NnCiril Kosmač (1910, 1980)

 

né dans une famille pauvre de paysans slovènes dans l'ouest de la Slovénie actuelle, en Italie à l'époque. Le milieu familial encouragea dès le début son goût pour la littérature, et après des études secondaires à Gorica, il obtint son baccalauréat à Tolmin. Il participa très jeune au mouvement révolutionnaire national, ce qui lui valut d'être emprisonné à plusieurs reprises pour activités anti-fascistes. Il s'enfuit en Yougoslavie, où il poursuivit ses études à Ljubljana, puis ayant obtenu une bourse pour étudier à Paris et à Marseille, il partit pour la France en 1938. Il séjourna durant la Seconde Guerre mondiale en France, en Afrique du nord et à Londres, d'où il rentra en Yougoslavie. Il prit part à la résistance des Partisans durant les derniers mois du conflit. Après la guerre, Ciril Kosmač prit la direction d'un journal slovène, puis la direction artistique des films Triglav. En 1956 il s'installa à Portorož pour se consacrer exclusivement à l'écriture et à la traduction. Peu après sa mort, en 1980, lui est décerné le prix Prešeren[2][3], plus haute récompense littéraire slovène.

Ses œuvres traduites sont 'La ballade de la trompette et du nuage', 1968, 'Une journée de printemps', où il raconte ses souvenirs.

Edvard Kovač 
 

Franciscain, Edvard Kovač est professeur d'éthique et d'anthropologie philosophique à l'université de Ljubljana et à la faculté de philosophie de l'institut catholique de Toulouse. Fortement marqué par la pensée d'Emmanuel Levinas qu'il a fait connaître en Slovénie, il compte parmi les penseurs slovènes contemporains les plus originaux et les plus accessibles à tous.

Son livre 'Plus haut et plus intime' sont dix petits essais sur la recherche de Dieu, la sagesse et l'amour prennent comme point de départ la littérature universelle, la poésie, l'expérience des troubadours, mais aussi la Bible.

 

 

 

Sans titre.jpgLozje Kovačič (1928, 2004)

 

Né en 1928 en Suisse, il est un fils d'émigrés, de mère est-allemande et de père, slovène. A 10 ans, sa famille est exilée en Yougoslavie, ils vivent dans des conditions extrêmement difficiles tout le temps de la guerre. Son père meurt en 1944. En 1946, le nouveau pouvoir yougoslave évacue sa mère, sa sœur et sa nièce vers un camp de réfugiés en Autriche, alors que Lojze, lui, reste en Slovénie. Sans cesse en butte aux tracasseries des autorités, il est emprisonné trois mois, en 1946. L'auteur est resté toute sa vie en conflit avec les idéologues du parti communiste et son œuvre en a souffert. Aujourd’hui, celle-ci est considérée comme l'une des plus importantes de la littérature slovène d’après-guerre.

'Les émigrés' est une trilogie autobiographique poignante faite de fragments de mémoires et saisissante de justesse. Le premier volume (1938-1941) s’ouvre sur le départ de Bâle et s’achève avec l’occupation de la Slovénie par les troupes de Mussolini. Le caractère exceptionnel de cette œuvre réside dans son écriture. C'est une pensée qui se charge à chaque instant de plusieurs dimensions de la réalité, pour constituer un puzzle foisonnant.

http://www.litteratures-europeennes.com/images/monsite/litteratureeuro/Image/boris_pahor%281%29.jpgBoris Pahor (1913, )

 

Né à Trieste, il assiste en 1920 à l'incendie de la maisons de la Culture slovène par les fascistes italiens. Il rejoint l'armée de libération yougoslave. Arrêté et déporté à Natzweiler-Struthof en Alsace, puis à Dachau et Bergen-Belsen. La plupart de ses romans ont leur source dans cette épreuve. Il est considéré comme l'un des écrivains slovènes les plus importants de son époque. Il est candidat au SVP Südtiroler Volkspartei pour les élections européennes de 2009.

Il a écrit: 'L'appel du navire', 'Arrêt sur le Ponte Vecchio', 'Blumen fûr einen Aussätzigen', 'Dans le labyrinthe', 'La Porte dorée', 'Jours obscurs', 'La villa sur le lac', 'Printemps difficile', 'pèlerin parmi les ombres'.

Pajk Andrei (1789, 1871)

 

Est un paysan slovène, soldat de la Grande Armée, un des rares survivants du régiment d'Illyrie et probablement le seul à avoir laissé un témoignage écrit de son aventure. Surnommé le vieux Jaks, il est né dans le village de Hudo, non loin de Sticna.

'Les souvenirs du Vieux Slovène' font partie de l'œuvre de Josip Jurcic, écrivain slovène connu, qui a mis en forme le témoignage de Andrei Pajk

Brina Svit

 

Vit entre la Slovénie et la Paris et travaille comme journaliste et critique littéraire. 'Con brio', son premier roman a un retentissement international. Elle a aussi écrit: 'Mort d'une prima dona slovène', 'Un cœur de trop', 'Moreno'.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/sl/e/e9/Branko_Hofman.jpgBranco Hofman  (1929, 1991)

 

Passe pour l'un des plus grands romanciers de langue slovène. Il laisse trois romans ce qui est peu, mais à l'époque de Tito, les écrivains libres sont souvent interdits et censurés. Il écrit 'La Nuit jusqu'au matin' 1981.

France Prešeren  (1800, 1849)

Sa poésie pleine de ferveur, émouvante mais jamais mièvre a fait de lui le meilleur représentant du romantisme slovène. Il est né à Vrba d'une famille de paysans aisés.  Il fait des études de droits. Peu avant sa mort, il salua la révolution viennoise de mars 1848, qui mit fin à l'absolutisme des Habsbourg1. Il mourut d'une cirrhose du foie, sans doute lié à son alcoolisme.

 



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f4/Tone_Kutner.jpg/200px-Tone_Kutner.jpgTone Kuntner, né en 1934,  diplômé par l’Académie du théâtre de Ljubljana en 1968, devient membre du Théâtre de la ville de Ljubljana où il interprète les personnages avec un style très personnel, une sensibilité profonde. Dans les années 1980, il a interprété les rôles les plus importants du répertoire au théâtre et à la télévision.

En 1966 il a publié son premier recueil de poèmes « le pain quotidien ». Son monde poétique contestataire, met en valeur la vie en harmonie avec la nature. Il a écrit également des textes lyriques, sentimentaux et des poèmes critique sur la société.

photo1.jpgMarko Sosič est né à Trieste en 1958. Il a dirigé aux théâtres Slovènes et italiens, aussi bien que pour la télévision et la radio. Il a commencé à publier  de la fiction à la fin des années 80 et est l'auteur de plusieurs livres, un recueil de nouvelles et un roman autobiographique de son temps dans le théâtre. La ballerine, Balerina, son premier roman en 1997, a reçu le prix   Vstajenje et celui de  Citta ' Di Salo en 2005. En 2007, le Slovène Pen Club a proposé pour le roman le prix Strega international Europeo, incluant l'auteur dans le projet "les 100 Romans Slaves". Il a écrit Tito, amor mio en 2005

photo3.jpgTomaž Šalamun né à Zagreb en 1941, est un poète slovène. Il a publié plus de trente livres de poésie en slovène. Il s'est bâti une réputation internationale autour de ce qu'un critique a appelé "la complexe santé mentale des limites", en décrivant son esprit anarchique subtil.

 

photo4.jpgFran Levstik, (1831, 1887)  mort  à Ljubljana, est un écrivain, activiste, dramaturge et critique littéraire slovène. Il a écrit Martin Krpan z Vrha, conte pour enfants.  En 1855 paraît Juntez, petite farce paysanne et en 1876 Tugomer, tragédie historique.

image038.jpgIvan Cankar (1876, 1918) dramaturge et poète slovène, issu d'une famille pauvre d'artisan, qui émigre en Bosnie.
Il commence à écrire en Slovénie, influencé par les postromantiques,  comme France Prešeren
.  En 1896, il étudie à l'université de Vienne.  Dès 1909, il revient en Carniole, et écrit une trentaine de livres.  Pendant la Grande guerre, son séjour en Bosnie lui vaut d'être emprisonné.

image040.jpgMaja Haderlap,
née en
1961 à Eisenkappel-Vellach, est un écrivain et poète autrichien, bilingue allemand-slovène. Elle vit à Klagenfurt en Carinthie

 

Résultat de recherche d'imagesFeri Lainšček,
né en 1959, écrivain et scénariste, il étudie le journalisme à Ljubljana. En 2008, il participe au parit social libéral.